Expo Projet

Un projet par phase

Le projet s’est voulu global pour garder force et cohérence mais sa mise en oeuvre sera très étalée dans le temps pour limiter les perturbations.

Projet 2021
  • Réfection de 5 départs pendant la période hivernale.
Projet 2022
  • Début 2022, création de 5 nouveaux greens hors des zones de jeu.
  • Juin 2022, consultation des abonnés pour évaluer le rapport gène / gain de qualité des travaux.

L'architecte : Caspar GRAUBALLE 🇩🇰

Architecte

Caspar a été de 1997 à 2012 l’assistant de Martin HAWTREE, considéré par beaucoup comme le meilleur architecte de la planète.

Malgré son jeune âge, Caspar a déjà participé à de nombreux projets internationaux. Le plus célèbre étant le parcours de Donald TRUMP en Ecosse. 

Pour le projet de Rougemont-Le-Château, trois priorités ont été dégagés :

  • Rendre le parcours moins pénible à la marche
  • Améliorer la visibilité des coups
  • Rendre les coups moins hasardeux dans les rebonds

Quelques citations de Caspar :

“Je m’efforce de créer des parcours de golf qui se démarquent dans l’esprit des joueurs qui y jouent.”

“Je pense que le golf doit être excitant, stimulant et amusant. C’est pourquoi j’aime concevoir les trous qui obligent les joueurs à réfléchir et à développer leur jeu”

“Je base toujours la conception sur la topographie existante, cela m’aide à créer un parcours de golf qui semble naturel dans son environnement” 

La construction : Celtic 🇮🇪

Depuis sa création, Celtic Golf Management a réalisé la conception, l’aménagement, la rénovation et l’entretien de terrains de golf à travers l’Europe et les Etats-Unis. 

Cela comprend des terrains Links, Parkland et Heathland, dont la plupart sont construits pour répondre aux spécifications USGA.

Au cours de leurs années dans l’industrie, Celtic a travaillé aux côtés de nombreux créateurs de parcours, notamment European Golf Design, Peter Alliss Golf Design, Ron Kirby et Peter McEvoy, ou Hawtree. Ces projets vont de la conception à la réalisation de plusieurs parcours de golf.

Celtic

L'arrosage : Concept 🇫🇷

Les nouveaux matériaux à disposition ainsi que les nouvelles techniques d’installation permettent de garantir pour la rénovation une économie annuelle d’eau supérieur à 25%. En effet, nous allons travailler sur plusieurs axes liés des constats précédents :

Arrosage
  • La première des économies d’eau c’est de ne pas en perdre inutilement. Tous les réseaux d’arrosage seront réalisés en polyéthylène haute densité avec une pression nominale de 10 bars. La pression permanente dans ces réseaux sera de l’ordre de 8,5bars. Ces réseaux seront conformes à la norme EN-2201 et les raccords utilisés sur les parties en pression permanente seront de type électro soudables afin de garantir des réseaux 100% étanches.
  • Les arroseurs de green et de fairway seront pilotés informatiquement de manière autonome :  1 arroseur = 1 voie de programmation. Cela permet d’individualiser les apports en fonction des facteurs externes comme l’ensoleillement, la déclivité, le substrat…
  • Les arroseurs de greens seront installés en triangles avec double arrosage: pour chaque position, un arroseur arrosera le green et un autre l’extérieur de green. Cela présente un double avantage : n’arroser que ce qui est nécessaire sur le green pour pouvoir arroser les contours et condamner l’arrosage extérieur d’un simple «clic» lors d’épisode de restriction de l’arrosage aux simples greens.
  • Les nouveaux arroseurs de fairways auront une portée moindre. Ils seront implantés en double ligne triangulés.
  • Les plateaux de départ seront également arrosés par des arroseurs à électro vanne incorporée et implantés en triangle.
  • Enfin, la qualité de la répartition en eau des arroseurs nouvelle génération génère à elle seule des économies non négligeables.

Quelques images du parcours

Green du trou n°10

L’architecte a essayé de rendre le trou plus facile pour les joueurs faibles en supprimant les bunkers situés en contrebas du green.

Dans un même temps, un bunker placé plus prêt du green et à gauche offre une position de drapeau extrêmement compliquée pour pousser les bons joueurs à la faute.

Nouveau trou n°5

L’actuel trou n°5 devient le trou n°9. Il démarre en haut de la butte avec une vue au drive magnifique et il finit sur l’actuel green du 9.

Le très rébarbatif premier coup du 5 disparait. Il est remplacé par un petit par 4 défendu par quatre bunkers qui occupera le début du fairway du trou n°8. Ce tracé permet de limiter les risques d’accidents de l’actuel départ du 8 et allège le dénivelé du parcours.

Vue du nouveau départ du n°18

En transformant le trou 18 en par 4, l’architecte supprime le premier coup actuel, complètement aléatoire et permet à chaque joueur de jouer ce qui est probablement le coup le plus spectaculaire de la région.

Le nouvel emplacement du bunker permet de faire le choix entre deux stratégies bien franches pour l’attaque du green. Le coup sans passer au dessus de l’eau en roulant devient plus évident.